Manofmusic Index du Forum

Manofmusic
Espace consacré à David Bowie et à la Culture sous toutes ses formes

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

J'ai entendu un truc sur David Bowie
Aller à la page: <  1, 2, 3104, 105, 106147, 148, 149  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Manofmusic Index du Forum -> David Bowie -> J'ai entendu un truc sur David Bowie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
lunamagic
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Mar 2011
Messages: 5 093

MessagePosté le: Sam 11 Oct - 13:46 (2014)    Sujet du message: J'ai entendu un truc sur David Bowie Répondre en citant



EL DIARIO VASCO
Viernes 10.10.14







Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 11 Oct - 13:46 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
coneyislandbaby


Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2013
Messages: 72

MessagePosté le: Sam 11 Oct - 13:52 (2014)    Sujet du message: J'ai entendu un truc sur David Bowie Répondre en citant

  "In the heat of the morning" et "Letter to Hermione" dans la playlist de "Grazia"... étonnant.  Laughing

Revenir en haut
flopi


Hors ligne

Inscrit le: 02 Mar 2013
Messages: 237
Localisation: toulouse

MessagePosté le: Dim 12 Oct - 14:07 (2014)    Sujet du message: J'ai entendu un truc sur David Bowie Répondre en citant

lunamagic a écrit:



The Modern Electric’s - David Bowie Save Us All (Redux)



PRODOSE.COM



 


C'est malin ... j’arrête pas d’écouter ce machin en boucle !

Okay


Revenir en haut
lunamagic
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Mar 2011
Messages: 5 093

MessagePosté le: Dim 12 Oct - 14:20 (2014)    Sujet du message: J'ai entendu un truc sur David Bowie Répondre en citant


Désolé ! Very Happy



Revenir en haut
lunamagic
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Mar 2011
Messages: 5 093

MessagePosté le: Dim 12 Oct - 19:26 (2014)    Sujet du message: J'ai entendu un truc sur David Bowie Répondre en citant






Revenir en haut
lunamagic
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Mar 2011
Messages: 5 093

MessagePosté le: Lun 13 Oct - 19:15 (2014)    Sujet du message: J'ai entendu un truc sur David Bowie Répondre en citant



Le grand moment de solitude de Christophe Lambert face à David Bowie

Publié à 16h44, le 29 septembre 2014



Europe 1



Revenir en haut
lunamagic
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Mar 2011
Messages: 5 093

MessagePosté le: Jeu 16 Oct - 11:20 (2014)    Sujet du message: J'ai entendu un truc sur David Bowie Répondre en citant





David Bowie (6), wam-bam, thank you mam

LES DISQUES RAYES, LE BLOG MUSIQUE DE FRANÇOIS GORIN


Le 15/10/2014 à 09h48
François Gorin


David Bowie est le premier enfant du Velvet. Son hey man au début de Suffragette City est signé. Mais le Velvet en 1972 est plus bas qu'underground. Pas grand-monde n'en avait entendu parler à l'époque mais là c'est Lou Reed lui-même qui, croyant s'extirper d'une légende poisseuse, est tombé très bas. Grand prince et surfant sur la vague dorée Ziggy, l'elfe pailleté à crête orange va l'aider à remonter les pièces de son génie en berne, ce sera Transformer. En attendant, c'est ébloui par la lumière blanche que Bowie donne le riff à ses Spiders. Avec aussi un panache assez proche du revival, rock'n'roll, Little Richard. Comment a-t-il pu manger autant de trucs et rester aussi mince ?

Digéré façon anglaise, ça nous vaut un Suffragette City quelque part entre Velvet et Sha-Na-Na. Entre Lou Reed et les Rubettes. Ne pas oublier que l'ampleur de la razzia Ziggy tient plus aux petites filles qu'aux esthètes. Little girls understand, marmonnait Jim Morrison, qui en savait quelque chose. Suffragette City est l'un des grands morceaux de The Rise and Fall of Ziggy Stardust. Je ne saurais dire le meilleur, j'aime bien Starman aussi, moins la grandiloquence de Rock'n'roll suicide, qui sent un peu son Phantom of the Paradise, plus tard son Starmania. J'arrête là, j'entends d'ici les cris d'orfraie. Mais si Bowie s'est bâti au fil des ans cette statue de commandeur dans laquelle on a fini par le figer, c'est en ne cessant de flirter ouvertement avec la vulgarité, voire le kitsch. Toujours avec style. Quel style ? Il en a eu tellement. Comme si le but était la saturation des styles. Jouer l'image à tout crin, au risque de faire oublier la singulière fantaisie de ses paroles, qu'on prenait rarement la peine d'écouter. Hey man, droogie don't crash here… Les droogies d'Orange Mécanique, recyclés juste un an après le film de Kubrick… Il avait des oreilles en pointe et elles traînaient décidément partout. Allez David, revenez quand vous voulez.

Télérama

David Bowie Suffragette City (1972)




Revenir en haut
lunamagic
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Mar 2011
Messages: 5 093

MessagePosté le: Jeu 16 Oct - 19:36 (2014)    Sujet du message: J'ai entendu un truc sur David Bowie Répondre en citant





David Bowie’s “Rebel Rebel” and the riff that never dies

By Sean O'Neal Oct 16, 2014 •11:00 AM

In Hear This, A.V. Club writers sing the praises of songs they know well. This week, we’re picking our songs that highlight some of our favorite guitar riffs.

As is often suspected of critics, I’m a former musician of meager accomplishment, having spent a good 15 years or so playing in bands. In the most (relatively) successful of these I played guitar, where I learned the importance of always having a good riff for that inevitable moment you’re standing there sound-checking, often in front of an audience, and already faced with having to prove yourself. Over that decade-plus, I had a few in my stockpile, in varying degrees of kitsch and crowd-pleasing: Beastie Boys’ “Gratitude,” Simon And Garfunkel’s “Hazy Shade Of Winter,” AC/DC’s “Rock And Roll Ain’t Noise Pollution,” etc. But even today, on the rare occasions when I pick up my guitar for a select audience of my cat, my fingers most often go right to David Bowie’s “Rebel Rebel.” It’s a riff that lodges itself in the player’s hands as firmly as it does the listener’s mind. And even in my clumsy renditions, it always feels incredible.

Bowie’s farewell to glam rock, “Rebel Rebel” was written primarily by Bowie himself, with some fine-tuning from Alan Parker, who’s said its scuzzy, slip-sliding riff was intended to piss off Mick Jagger. There are certainly hints of Keith Richards’ deceptively simple, effortless litheness to it—not to mention the tense, bluesy skronk of Bowie’s recently departed guitarist Mick Ronson. Still, it’s doubtful that Richards, even in his most smacked-out days, would have dared hold the riff for as long as Bowie does. The slinky, snaking structure of “Rebel Rebel” is like an ouroboros, looping itself over and over the boot-stomping beat, that ringing open D note marking the place where it swallows its own tail and emerges fangs-out again. It’s fist-pumping and hypnotic—no mean feat for a single tune.

In the recording on 1974’s Diamond Dogs, that main riff goes on nearly uninterrupted for a good four-and-a-half minutes. (Not so in the far shorter, far more crowded U.S. single version.) But as you’ll hear from anyone who’s ever played it on guitar, then found themselves unable to quit, it could go on forever. Bowie himself has told the story of hearing an amateur who couldn’t stop butchering “Rebel Rebel” from a nearby hotel room, then heading off to confront him—an amateur who turned out to be John McEnroe. Sometimes I’m sure my own, far less famous neighbors would like to come up and do the same to me. But as Bowie learned himself that night, in “Rebel Rebel” he’d unleashed a monster—an undying, dangerously addictive riff that would terrorize nightclub stages and Guitar Centers for years after. How could he know?

A.V. Club





Revenir en haut
lunamagic
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Mar 2011
Messages: 5 093

MessagePosté le: Sam 18 Oct - 11:03 (2014)    Sujet du message: J'ai entendu un truc sur David Bowie Répondre en citant





Rembobinez France Inter #7
du 11 au 17 octobre 2014

Une radio cassée ? Une violente otite ? Vous n'avez pas pu écouter France Inter ? On vous fait découvrir les pépites de la semaine…

Un clip de David Bowie censuré

Le 8 mai 2013 était déposé sur Youtube le clip officiel de David Bowie de "The Next Day", mettant en scène Marion Cotillard en prostituée et Gary Oldman en prêtre dévoyé. Quelques heures plus tard, Youtube supprime le clip. Découvrez pourquoi >>


culture du mercredi 15 Octobre à 06H00

100 Chansons censurées : David Bowie censuré par YouTube

À l'occasion de la publication le 22 octobre 2014 de 100 Chansons censurées (Hoëbeke/Radio France) d'Emmanuel Pierrat et Aurélie Sfez, franceinter.fr a sélectionné cinq titres source de polémique. Aujourd'hui, David Bowie, censuré par YouTube pour The Next Day.

En mars 2013, après dix ans de silence, David Bowie dévoile son 24ème album : The Next Day. Le 08 mai 2013 sortait le clip attendu de tous, mettant en scène Marion Cotillard en prostituée et Gary Oldman en prêtre dévoyé. Quelques heures plus tard, Youtube supprime le clip, avec comme seule explication le "non-respect de ses conditions d'utilisation". En cause, le contenu sulfureux du clip. Il sera finalement remis en ligne avec la mention "Explicit".


Le clip de David Bowie, censuré par YouTube avant d'être remis en ligne




Emmanuel Pierrat et Aurélie Sfez reviennent sur la polémique :

    «"Cette vidéo a été supprimée, car son contenu ne respecte pas les conditions d’utilisation de YouTube."

    En ces premiers jours de mai 2013, les fans de David Bowie qui s’installent devant leur ordinateur en frémissant d’excitation à l’idée de visionner le clip de son dernier single, tombent sur un os. L’écran est noir, les enceintes restent muettes. En lieu et place des images et du son, cette lapidaire annonce. Et que disent les conditions d’utilisation invoquées par les responsables du site américain ? Que « les images violentes ou la violence gratuite sont interdites. Si [la] vidéo met en scène des personnes blessées, attaquées ou humiliées, [elle ne doit pas être] publiée. » Les propos paraissent frappés d’un éclatant bon sens.

    En revanche, l’affaire se complique dès qu’il s’agit d’établir un lien raisonnable entre les faits de violence gratuite, d’humiliation, de torture… et David Bowie. Le public a connu le chanteur dans pas mal de registres, mais jamais encore dans celui-là. Bizarre…


    Voyons un peu plus précisément de quoi il retourne. Un peu de sexe en mode porno chic, un prêtre dévoyé, de la prostitution, de la débauche éthylique… Ça, oui. Mais empruntant à des codes narratifs finalement très sages ; l’enfer pour gentil adolescent esthète. Chacun cherche en vain l’ébauche d’un début de séquence d’humiliation ou de violence gratuite… hélas ! Tout de même, c’est de l’excellent Bowie !

    Que s’est-il passé ? Revenons au mercredi 8 mai 2013, sortie de la version filmée de The Next Day, qui donne son titre au dernier album de la star du glam rock. Voici, en guest star, Gary Oldman incarnant un prêtre vendu au Malin et Marion Cotillard en prostituée touchée par la grâce. Il y a aussi quelques nonnes plus volontiers imaginables sorties d’un roman du marquis de Sade que de chez les Petites Sœurs des pauvres, et Bowie en messie christique postmoderne. Le tout est mis en scène et filmé par la réalisatrice et photographe italienne Floria Sigismondi. En somme, rien de très grave. Si la polémique et la censure se sont propagées sur la Toile comme une traînée de poudre, elles ont disparu tout aussi vite lorsque les Américains sont revenus de leur brusque accès de mysticisme puritain. L’interdit a été levé, le clip a de nouveau pu être téléchargé et les groupies ont retrouvé le sourire.


    Par le passé, David Bowie s’est distingué de façon nettement plus trash. En 1976, le cerveau surchargé de cocaïne, il se fait photographier à Londres, gare Victoria, faisant le salut nazi. Scandale énorme. La provocation, la jouissance dans le scandale, tels semblent être les carburants qui alimentent le génie du chanteur. Jouant en permanence sur l’ambiguïté sexuelle, dans les textes de ses chansons comme dans son apparence, proclamant haut et fort sa bisexualité, adoptant les codes et l’esthétique nazis à la manière d’un Jean Genet kitsch et rock'n roll, David Bowie a passé sa vie à réinventer son personnage d’androgyne romanesque.

    Un temps, on avait pu croire qu’il était revenu de tout ce délire de cancre à la fois génial et bien candide en quête de reconnaissance. Erreur ! Au printemps 2013, à l’âge de 66 ans, il a donné la preuve du contraire.»

Extrait de 100 Chansons censurées.

France Inter


Revenir en haut
lunamagic
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Mar 2011
Messages: 5 093

MessagePosté le: Sam 18 Oct - 13:28 (2014)    Sujet du message: J'ai entendu un truc sur David Bowie Répondre en citant



ROCK & FOLK
Novembre 2014






Revenir en haut
zanedog


Hors ligne

Inscrit le: 04 Mar 2011
Messages: 397

MessagePosté le: Dim 19 Oct - 08:18 (2014)    Sujet du message: J'ai entendu un truc sur David Bowie Répondre en citant

Johnny Rotten sort un livre La rage est mon énergie :
 


Où l’on se rappelle que les Sex Pistols sont nés sur un terreau composé entre autres de Bowie, auquel Sid Vicious et Rotten vouaient une admiration indéfectible, mais aussi de Krautrock — entre autres Can et Faust


http://next.liberation.fr/musique/2014/10/16/johnny-rotten-existe-aussi-en-…




Il se souvient des descentes de police, de la drogue, de sa carrière d’acteur à NY avec Harvey Keitel, de ses sessions avec David Bowie     Shocked   et Roger Waters. Malgré tous les livres qui sont sortis sur le punk et les années 80, John Lyndon est resté un mystère. Voici ses mots, puissants comme des balles.




http://http://www.seuil.com/livre-9782021182392.htm




Il avoue aujourd'hui avoir été membre du fan-club d'Alice Cooper, avoir aimé la musique classique, le comique de Captain Beefheart, la simplicité de Status Quo, le krautrock de Can, Dr Feelgood, le premier album de 10cc et les absurdités glam de Bolan et Bowie («Le glam-rock éveillait une curiosité sexuelle démente, c'était un terrain hyper-propice à l'apparition du punk.») 


http://http://bibliobs.nouvelobs.com/documents/20141017.OBS2468/johnny-rott…


Revenir en haut
Pierrot


Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2013
Messages: 18
Localisation: Var

MessagePosté le: Mar 21 Oct - 18:46 (2014)    Sujet du message: J'ai entendu un truc sur David Bowie Répondre en citant

Entendu une reprise de Everyone says 'Hi' (!) dans le film Un homme très recherché ; ça fait toujours plaisir  Very Happy

Revenir en haut
Jack Sikora


Hors ligne

Inscrit le: 25 Avr 2013
Messages: 564
Localisation: lyon

MessagePosté le: Mar 21 Oct - 21:41 (2014)    Sujet du message: J'ai entendu un truc sur David Bowie Répondre en citant

Pierrot a écrit:
Entendu une reprise de Everyone says 'Hi' (!) dans le film Un homme très recherché ; ça fait toujours plaisir  Very Happy



Reprise par Claudia Brücken (ex Propaganda). Bon film par ailleurs...
_________________
Always failing to remember why we came,
I wonder why we came.


Revenir en haut
Pierrot


Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2013
Messages: 18
Localisation: Var

MessagePosté le: Mar 21 Oct - 22:10 (2014)    Sujet du message: J'ai entendu un truc sur David Bowie Répondre en citant

Oui, Philip Seymour Hoffman va manquer Crying or Very sad

Revenir en haut
zanedog


Hors ligne

Inscrit le: 04 Mar 2011
Messages: 397

MessagePosté le: Ven 24 Oct - 15:32 (2014)    Sujet du message: J'ai entendu un truc sur David Bowie Répondre en citant









Etudes américaines Mr. Green  corrélant les goûts musicaux et les aptitudes intellectuelles des personnes interrogées....Bowie y figure....


C'est prouvé "scientifiquement". Les élèves qui obtiennent les moins bonnes notes au SAT (Scholastic Assessment Test, l'examen le plus important aux États-Unis pour le passage à l'université) sont fans deBeyoncéLil Wayne, Jay-Z, Justin Timberlake ou autres Akon. C'est ce que démontre une étude statistique de Virgil Griffith, un hacker américain qui s'est amusé à comparer les performances scolaires de jeunes lycéens avec les musiques qu'ils écoutent sur Facebook. Ainsi, 133 artistes ont été répertoriés, et leur classement semble indiquer que les meilleurs élèves écoutent Beethoven, Sufjan Stevens, Bob Dylan ou encore Radiohead. Les élèves "moyens", eux, seraient adeptes de Frank Sinatra, Bob Marley et Elton John.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:47 (2016)    Sujet du message: J'ai entendu un truc sur David Bowie

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Manofmusic Index du Forum -> David Bowie -> J'ai entendu un truc sur David Bowie Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3104, 105, 106147, 148, 149  >
Page 105 sur 149

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com